Alliance régionale pour la lutte contre le cancer

Une Alliance des organisations non gouvernementales de la région
de la Méditerranée orientale pour la lutte contre le cancer est née.

Le bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé pour la région de la Méditerranée orientale (OMS/EMRO), en partenariat avec l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, a organisé du 20 au 22 novembre à  Marrakech la Consultation technique sur la stratégie régionale de lutte contre le cancer dans la région de la Méditerranée orientale. Cette rencontre, qui s’est déroulée sous la présidence effective de la Princesse Lalla Salma, a réuni des représentants des Etats membres de l’OMS ainsi que des représentants de la société civile. Evénement majeur lors de cette réunion, la création d’une Alliance régionale rassemblant des organisations non gouvernementales, des fondations, des sociétés savantes et des associations professionnelles Å“uvrant contre le cancer. La Princesse Lalla Salma assurera la présidence d’honneur de cette alliance dont les membres, la charte et les orientations lui ont été présentés jeudi 22 novembre au Palais des congrès de Marrakech. Quinze organisations non gouvernementales représentant l’Arabie Saoudite, le Bahreà¯n, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, la Jordanie, le Koweit, le Liban, le Maroc, Oman, le Pakistan, Qatar et la Tunisie, ont pris part à  la mise en place de cette alliance. La création de cette instance a été initiée suite à  deux évènements majeurs : la nomination de la Princesse Lalla Salma en tant qu’ambassadrice de bonne volonté de l’OMS pour la Promotion de la prévention et de la lutte contre le cancer, en juillet 2006, et l’Appel de Rabat, publié lors du Symposium international sur la prévention du cancer du col utérin dans les pays en voie de développement, tenu en septembre 2006.

Cette alliance a pour mission d’aider à  l’accompagnement humain et social des malades du cancer et de leurs familles, de contribuer à  la formation et à  la recherche scientifique dans les domaines touchant au cancer, de développer des initiatives régionales et internationales de lutte contre le cancer, de faciliter la coordination d’actions communes dans la région. Elle s’est également assigné pour missions de soutenir le Bureau régional de l’OMS et les pouvoirs publics nationaux dans la mise en place des programmes de prévention et de lutte contre le cancer, de créer un observatoire régional sur le cancer et enfin initier et soutenir toutes initiatives permettant de mobiliser des financements nationaux, régionaux ou internationaux nécessaires pour juguler l’avancée de ce fléau qu’est le cancer.