Fizazi crée son association politique

L’ancien instituteur reconverti en cheikh salafiste, polygame assumé, Mohamed Fizazi, lance enfin sa propre association.

L’ex-détenu dans le cadre des attentats de Casablanca, promoteur d’un projet mort-né de parti politique salafiste, a dû, cette fois, revoir ses ambitions et opter pour un démarrage en douce. D’abord une association qui devrait voir le jour ce samedi 5 mars, dont les objectifs, outre celui de rassembler sous un seul étendard la nébuleuse salafiste, sont pour le moins vagues. Ce n’est qu’après, s’il arrive à rassembler du monde, qu’il tentera l’expérience d’un parti.