Création d’un groupe parlementaire Brésil-Maroc au niveau du Sénat brésilien

La commission des relations étrangères et de la défense nationale (CRE) relevant du Sénat brésilien a approuvé, jeudi à  Brasilia, la création d’un groupe parlementaire Brésil-Maroc chargé de renforcer les relations entre les organes législatifs des deux pays.

Ce groupe créé en vertu du projet de résolution du Sénat n 20/2015 soumis par le Sénateur Marcello Crivella, vise à encourager et développer les relations entre les institutions législatives des deux pays, a déclaré à la MAP le rapporteur de cette commission, le Sénateur Cristovam Buarque.

Selon lui, la création de ce groupe apportera « une valeur ajoutée » aux relations entre les deux pays, en ce sens qu’il permettra de « renforcer les liens entre les peuples brésilien et marocain » et d' »échanger des visites entre les représentants des institutions législatives des deux pays ».

« Le Maroc est un pays clé dans le contexte africain qui accorde une grande priorité aux préoccupations de son continent », a-t-il ajouté, en mettant en relief la politique étrangère très active qu’exerce le Royaume.

« En plus d’exercer une politique étrangère très active et multidirectionnelle, le Maroc a un grand pouvoir d’influence dans le monde arabe », a expliqué le Sénateur.

Outre l’échange de visites, le groupe parlementaire sera chargé d’organiser des rencontres, des congrès, des séminaires et des conférences, ainsi que de mener des études couvrant plusieurs sujets d’intérêt commun dans les domaines politique, juridique, social, technologique, environnemental, culturel, économique et financier.

Le groupe aura également pour mission de développer les relations bilatérales dans le domaine législatif et d’échanger de manière périodique des publications et des documents sur les questions législatives.