Plus de 700 enfants morts noyés en Méditerranée en 2015

Plus de 700 enfants ont péri dans des tentatives de traverser la Méditerranée en 2015, a indiqué mercredi la Fondation « Migrantes », une ONG proche du Vatican spécialisée dans les questions migratoires.

« Le drame silencieux se poursuit en Méditerranée avec un nombre de morts qui a plus que doublé en 2015 par rapport à 2014 », a souligné l’ONG selon laquelle le nombre total des morts en Méditerranée a passé de 1.600 à plus de 3.200 victimes en une année, dont 700 enfants.

« L’Europe qui trouve toujours des ressources pour bomabrder ne les trouve pas pour sauver des victimes innocentes », a déclaré le directeur de la Fondation, Mgr Gian Carlo Perego, notant que l’opération Triton n’a pas permis de renforcer le sauvetage de vies humaines en mer.

L’opération Triton de l’agence Frontex, lancée le 1er novembre 2014, est censée soutenir l’Italie pour faire face à l’afflux des migrants par voie maritime. Elle a été initiée à la demande du gouvernement de Matteo Renzi pour remplacer l’opération Mare Nostrum qui a pris fin le 31 octobre 2014.