La directrice financière de Huawei arrêtée au Canada

La Chine s’est insurgée contre cette arrestation et réclame sa remise en liberté conditionnelle ce vendredi.

La directrice financière du groupe chinois Huawei a été arrêtée le 1er décembre au Canada. Selon le département canadien de la Justice, elle risque une extradition vers les États-Unis.

La Chine a demandé, jeudi 5 décembre 2018, des explications à Washington et Ottawa : « Nous exigeons des deux parties que des clarifications nous soient fournies au plus vite quant au motif de cette détention », a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

Des sources ont déclaré en avril à Reuters que les autorités américaines enquêtaient sur Huawei depuis au moins 2016, soupçonnant le groupe chinois de livrer des produits d’origine américaine en Iran et dans d’autres pays en violation aux règles et sanctions instaurées par Washington.

(Avec MAP, AFP et Reuters)