La compagnie danoise Maersk annonce un important plan de réduction d’emplois

Le géant danois du transport maritime Maersk Line a annoncé mercredi la suppression de 4.000 emplois d’ici deux ans sous l’effet de la baisse des prix du fret et de la demande.


« Nous sommes en cours de transformer Maersk Line, de rendre l’organisation plus simple et plus fine », a indiqué le directeur-général de la compagnie, Soren Skou en prévoyant une révision à la baisse des investissements envisagés avec notamment l’annulation d’une commande préalable de six navires géants.

Le groupe A.P. Moeller-Maersk s’attend, par ailleurs, à ce que la baisse actuelle d’activités se reflète négativement sur ses résultats annuels attendus vendredi.

Fin octobre dernier, Maersk Oil, filiale pétrolier du conglomérat, avait, lui aussi, annoncé une suppression de 10 à 12 pc de son effectif accompagnée d’une baisse de 20 pc des coûts d’exploitation d’ici 2016 à cause de la chute des prix du brut.

La direction de la compagnie a relevé à cet égard la nécessité de s’adapter au changement de l’environnement des cours de l’or noir, une pression qui devrait continuer l’an prochain.

Maersk Oil produit l’équivalent de 550.000 barils de pétrole par jour au Danemark, au Brésil, au Royaume-Uni, au Qatar, au Kazakhstan et en Algérie.