La banque centrale britannique écarte une hausse du taux directeur dans la conjoncture actuelle

Le gouverneur de la banque centrale britannique Mark Carney a écarté mardi une hausse de son taux directeur dans la conjoncture actuelle, estimant que les conditions n’étaient pas encore réunies pour la montée des taux d’intérêt.

Selon M. Mark, une hausse de taux directeur n’est pas à l’ordre du jour en raison de la chute des prix du pétrole, de la volatilité provoquée par les craintes liées à l’économie chinoise, et de la fragilité de l’économie et des salaires britanniques.

D’après le gouverneur de la Banque d’Angleterre (Bank of England), la faiblesse des cours du pétrole est une bonne chose pour la croissance économique à moyen terme.

La banque d’Angleterre maintient depuis 2009 son taux directeur inchangé à 0,5 pc, son plus bas niveau historique en raison de la conjoncture économique internationale marquée par les incertitudes.

Selon l’avis de certains analystes financiers, les incertitudes qui pèsent sur l’avenir de la Grande-Bretagne au sein de l’Union européenne pourraient aussi pousser la banque centrale à décaler dans le temps le début du cycle de hausse des taux.