France : les autorités ferment une mosquée pour radicalisme

Le ministère français de l’intérieur a procédé mercredi à la fermeture administrative d’une mosquée qui diffusait une « idéologie radicale » située dans les Bouches-du-Rhône, en vertu des dispositions de la loi sur l’état d’urgence.

Selon les médias, la mosquée en question est située dans le quartier d’Encagnane dans la ville d’Aix en Provence.

Le ministère de l’intérieur a affirmé, dans un communiqué, que « le responsable de cette mosquée prônait une idéologie radicale appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à l’animosité à l’égard des autres. Tendant à rejeter l’autorité de l’État, la laïcité, la démocratie et les Constitutions contraires à la loi divine, il véhiculait ainsi un message contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer le terreau d’atteintes à la sécurité et à l’ordre publics ».

Le ministère a indiqué, par ailleurs, que ce lieu de culte comptait parmi ses fidèles « des individus adeptes d’un Islam radical, entretenant des relations avec d’autres individus connus pour leur radicalisation et leur proximité avec des personnes prônant le djihad ».