Sport, enseignement, associatif…, le leadership gagne tous les domaines

Longtemps associé à  la sphère politique, puis à  l’entreprise, le leadership est aujourd’hui une qualité recherchée dans nombre de domaines. Le leader a un caractère charismatique dans lequel il puise son pouvoir.

Le leadership monopolise la littérature managériale depuis plus de 50 ans. C’est dire l’importance que revêt cette notion dans la discipline. Ce qu’on oublie cependant de dire, c’est que le concept a existé depuis toujours. En fait, le leadership émerge spontanément dans tout groupe humain. Que ce soit un père de famille, un chef de tribu, un patriarche de clan, un prophète…, les hommes se sont rassemblés de tout temps autour de figures porteuses de sens afin d’atteindre leurs objectifs.

La définition du sociologue Anthony Davies Edwards le démontre clairement : «La personne qui fait preuve de leadership est celle […] grâce à laquelle se produisent certaines choses qui n’auraient pas eu lieu autrement». Le leader a donc un caractère charismatique dans lequel il puise son pouvoir. Sa tâche est de mobiliser et de fédérer les gens autour d’une vision qu’ils s’efforceront d’atteindre. Il dépasse le domaine de compétence d’un simple manager qui, lui, se limitera à administrer. Il a la capacité de mener un groupe au-delà de ce qu’il croit être ses limites, en prenant sur lui les éventuelles embûches rencontrées en chemin, et en acceptant de partager la gloire qui résulterait de cet effort. Le leader est également un visionnaire qui élargit le regard et le transforme en vision, et un chef d’orchestre qui joue sur l’accompagnement de l’équipe, en stimule la cohésion sans gommer les différences. Bien qu’existent de multiples définitions du leadership, il est possible de trouver deux éléments communs : d’une part, c’est un phénomène de groupe, et, d’autre part, il implique un ensemble d’influences interpersonnelles. Celles-ci s’exercent à travers un processus de communication en vue de l’obtention de certains objectifs spécifiques. Les fonctions de leadership incluent, donc, toutes les façons d’influencer les personnes, c’est-à-dire qui produisent de la motivation nécessaire pour mettre en pratique l’intention définie par la stratégie. Longtemps associé à la sphère politique, puis au domaine de l’entreprise par excellence, le leadership est une qualité recherchée dans un grand nombre de domaines. On parlera ainsi de leadership dans le monde associatif, celui de la culture ou de la science, ou encore dans le domaine du sport. Autant les champs couverts par le leadership ont évolué, autant les qualités qui le définissent se sont multipliées. Si le leadership dans le passé était associé intimement à la personnalité du leader, et particulièrement à son charisme, beaucoup d’études récentes suggèrent une capacité apprise, fruit de l’expérience et liée à des contextes spécifiques. Parmi les compétences (ou qualités) que l’on retrouve chez les leaders, on peut citer la vision, la stratégie, la persuasion, la communication, la confiance et l’éthique. Cependant, quel que soit le domaine concerné, on peut rassembler les qualités du leader en trois groupes dominants.

Le premier regroupe toutes les qualités liées au savoir purement technique et à la maîtrise du champ de compétence. Dans n’importe quel domaine, on ne peut prétendre à la reconnaissance de ses pairs si l’on n’a pas un certain niveau d’expertise, ne serait-ce qu’à la compréhension des mécanismes de fonctionnement de la discipline. Le deuxième groupe réunit des qualités du savoir-faire spécifique à chaque discipline. Cela peut être une méthodologie, un guide des procédures, une pédagogie…Bref, tout élément nécessaire à la transmission et à la communication et qui contribue à parfaire l’activité exercée.

Le troisième groupe concerne enfin toutes les qualités personnelles du leader et qui feront en sorte que son comportement concorde avec les principes qu’il suggère. Le savoir-être est en ce sens très important puisque son impact se ressent dans la motivation de l’équipe et dans son degré d’implication. Dans ce dossier, divers profils, managers, sportifs, enseignants et militants de la société civile parlent de leur conception du leadership.