Responsabilité sociale : le groupe Attijariwafa bank met en exergue ses actions

Les femmes constituent 40% de l’effectif du groupe et 37% des cadres. Tous les services achats sont soumis à  un code de conduite destiné à  mettre les fournisseurs sur un pied d’égalité.

Le groupe Attijariwafa bank vient de rendre public son rapport RSE 2012. Sont mises en évidence dans ce document toutes les actions initiées dans les domaines réglementaires et de qualité, la contribution du groupe à la société civile par la promotion de l’éducation, l’art, la culture, la recherche et la production intellectuelle, le soutien aux débats socio- économiques ainsi que la réduction de l’empreinte environnementale des activités, fruit notamment d’une politique d’achats responsables et bien d’autres chantiers. 

En créant en 2003 une fonction déontologie puis en 2005 la fonction conformité, le groupe a mis en place des mesures concernant la lutte contre la corruption et le respect de la déontologie. Ainsi, plus de 12 000 personnes ont été formées et sensibilisées au Code de bonne conduite en 2012.

En ce qui concerne la parité, le rapport révèle que les femmes représentent près de 40% des effectifs du groupe. Cette population fournit 37% des cadres du groupe, soit un pourcentage quasi proportionnel à celui des effectifs totaux. Le groupe veut démontrer ainsi qu’il est avant tout motivé par le respect de l’égalité qui figure parmi les principes fondamentaux de son code de bonne conduite. L’égalité professionnelle est respectée dans tous les processus de gestion des ressources humaines, du recrutement aux promotions.

Soutien à l’éducation dans les quartiers défavorisés et les écoles publiques

Dans le même esprit, il a édité depuis 2006 un code de déontologie des achats pour encadrer les pratiques de toutes les personnes concernées dans le groupe. Suivant cette logique de transparence, la fonction Achats Groupe s’est attachée à diffuser ses bonnes pratiques dans toutes les filiales.

Des documents types (cahiers des charges, grille d’analyse des offres, contrats) sont largement diffusés entre entités pour instaurer l’égalité de traitement des fournisseurs. Les standards du groupe en matière de respect des délais de paiement et de séparation des responsabilités sont aussi progressivement partagés avec les filiales.

Par ailleurs, et dans le cadre de la promotion de l’éducation, le groupe a signé un partenariat avec l’association CARE International Maroc pour contribuer à la restructuration du préscolaire dans les quartiers défavorisés. Ce partenariat vise principalement à diminuer les abandons scolaires et à augmenter les chances de réussite. Dans sa première phase, le projet s’est adressé à 40 écoles du quartier de Sidi Moumen à Casablanca.

De même, le pôle Education de la Fondation Attijariwafa bank accompagne les élèves des écoles publiques dans leurs cursus de préparation aux grandes écoles d’ingénieurs et de commerce. Ainsi en 2012, 40 élèves ont bénéficié d’une semaine de concentration pour la préparation des concours écrits des grandes écoles de commerce françaises.