Réseaux sociaux : Avis de Jérôme Mouthon, DG de l’agence Buzzeff

«Un gain de temps important par rapport aux réseaux classiques»

Naturellement, nous avons recours fréquemment aux réseaux sociaux car ce canal de communication est devenu incontournable. En effet, il s’est produit une migration dans les territoires de communications depuis les canaux traditionnels physiques vers les canaux s’appuyant sur les nouvelles technologies de l’information. A ce titre, les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans la mise en relation et la dynamisation des interactions sur divers sujets dont celui de l’emploi qui occupe une place significative dans le débat de société. Les challenges de l’emploi mais aussi de l’adéquation des profils de candidats aux opportunités chez les recruteurs sont actuellement adressés par les canaux classiques des cabinets de recrutement mais de plus en plus par les réseaux sociaux très ouverts, dynamiques et directs. Pour notre part, nous utilisons bien sûr les communautés qui se constituent au sein des réseaux sociaux spécialisés dans le recrutement tels LinkedIn et Viadeo, les communautés au sein des réseaux de prestataires tels Bayt.com et MonsterJob, et les réseaux sociaux plus larges comme Facebook dans lequel on peut croiser des profils professionnels intéressants même si ce n’est pas le cœur de positionnement des réseaux sociaux non-professionnels.

Le passage par les canaux tels LinkedIn qui reste leader qualitativement nous permet aujourd’hui de recruter des profils pour répondre aux besoins globaux de l’entreprise toutes fonctions confondues (commercial, finance, opérations…). Nous avons par exemple récemment procédé via ce canal par la diffusion d’une annonce de recrutement en ligne reprenant le descriptif de poste détaillé, les objectifs du job ainsi que les conditions matérielles afférentes. Ensuite, la plateforme nous permet de collecter les profils qui postulent en ligne et en dernier lieu de sélectionner les candidats adaptés à notre besoin. S’ensuit l’organisation des entretiens puis la clôture du processus par le recrutement effectif. Les profils sont généralement de qualité et en adéquation avec le besoin, ce qui accélère les processus dans son ensemble et rend le canal social comme véritable plateforme de mise en relation dans le domaine du recrutement.

Enfin, je trouve que ces réseaux apportent une réelle valeur ajoutée. D’abord le gain de temps car pour un processus de recrutement classique, il faut compter trois mois alors que via les canaux sociaux spécialisés nous avons bouclé des recrutements en un mois. De plus, le coût est optimisé car la diffusion d’une annonce c’est un budget moyen de 100 dollars pour une publication d’un mois avec des critères de ciblage par compétence, secteur d’activité, région… En dernier lieu, la qualité des profils est élevée en raison du caractère ouvert des réseaux sociaux professionnels obligeant les candidats à renseigner leur profil de façon précise et sans fausse information car il serait accessible à tous, et cela est une réelle valeur ajoutée car il rend le processus dans son ensemble très efficace.