Mon boss n’a pas de cÅ“ur !

Nous avons depuis quelques temps un nouveau chef et «on» nous avait prévenu que c’était quelqu’un de très dur, mais je peux vous dire que c’est une réputation largement méritée.
C’est une véritable machine, il ne s’intéresse qu’à  ses tableaux de bord, et rien d’autre. Nos réunions sont passées de 3 heures en moyenne à  à  peine 50 mn. Il ne parle que de travail. Le pire, c’est que certains confrères au sein de l’entreprise commencent à  le copier avec leurs équipes. De mon côté, je n’adhère pas du tout à  ce mode de management et encore moins à  cette «non-ambiance» de travail.
Que me conseillez-vous ?

Vous avez un nouveau Boss, il est apparemment différent du précédent et ne correspond pas à vos critères de manager. Est-il pour autant injuste ? A-t-il des exigences impossibles à satisfaire ? Vous manque-t-il de respect ? Ce type de manager SAIT comment vous mener à la Victoire, c’est un manager exigeant et qui marque un tournant dans votre carrière !
Croyez-moi, bénéficier d’une expérience de la sorte vous permet très souvent de «grandir» professionnellement. En effet, le management «émotionnel» possède ses limites et réduit le champ d’actions de chacun.

N’essayez pas de le changer, mais changez-vous vous-même !
Au contraire, ce mode de management rationnel (même s’il semble être assez excessif) vous fera certainement grandir. Alors, profitez-en, vous allez apprendre d’un professionnel au sang-froid, et, par les temps qui courent, c’est loin d’être un défaut.
Iinfluer sur le comportement de son Boss est une tâche très difficile, voire impossible, et surtout parce que votre champ d’action n’est pas là ! Il se trouve au contraire en vous.
C’est sur vous que le travail devra se faire. Vous gagnerez certainement en maturité et en autonomie. Nous «endurcir» quelque peu ne peut être néfaste, à condition bien entendu de ne pas renier certains fondamentaux (comme certains de vos collègues «imitateurs») qui nous sont chers et qui sont le plus souvent liés à NOS valeurs. Vous apprendrez à découvrir la personne qui se cache derrière cette froideur apparente…

Ne parlez que de travail, est-ce vraiment un problème?
Surtout que j’imagine qu’avec  vos autres collègues vous abordez certainement d’autres sujets «plus ludiques» ? Et que surtout rien ne vous empêche d’être à l’origine d’une meilleure ambiance (puisque apparemment votre manager ne possède pas ce talent-là !). Les réunions plus courtes vous dérangent-elles tant que cela ?
Sincèrement, je pourrai vous présenter des dizaines de personnes qui seraient ravies de voir leurs réunions écourtées. Il est vrai qu’il est toujours plus agréable de participer à des réunions plus «ludiques», mais si vous prenez du recul, vous vous rendrez vite compte que toutes ces minutes vides de sens perdues en réunions interminables auraient pu être consacrées à un travail à plus forte valeur ajoutée ou encore, mieux, à passer plus de temps avec nos proches….

Apprenez de lui
Pourquoi avez-vous tellement besoin d’apporter cette dose de «casual professional» à votre environnement de travail ? Ce serait une question à laquelle il serait vraiment très intéressant que vous répondiez avec sincérité. Il est toujours intéressant de collaborer avec des personnes très différentes de nous, surtout lorsqu’elles possèdent de grandes qualités professionnelles (ce qui est apparemment le cas de cette personne).
Ouvrez-vous à ce changement et, au contraire, multipliez les occasions d’échanges, vous y gagnerez certainement beaucoup. Vous verrez que cette personne possède bien un cœur mais qu’elle préfère tout simplement garder la tête froide pour prendre les meilleures décisions pour tous.
A vous de jouer.