Mettez-vous à  l’intelligence économique

La recherche de l’information fraîche et l’utilisation de compétences connectées à la recherche et au développement sont des avantages concurrentiels à développer.
Fournisseurs, clients et internet sont trois sources incontournables pour surveiller
le marché.

L’entreprise marocaine a subi différents effets pervers durant ces trois dernières décennies.
Les années 80, placées sous le signe de l’Etat providence, sont caractérisées par le protectionnisme et une production limitée à la satisfaction du marché local. Les entreprises nationales n’avaient aucune visibilité quant aux risques en provenance des autres marchés.
La décennie 90 a été marquée par la signature d’accords de libre-échange et le démarrage du démantèlement tarifaire. Par conséquent, les entreprises marocaines ont dû changer de cap afin de faire face à trois contraintes majeures, à savoir les 3 F : foncier, financier et fiscalité.
Depuis 2000, les petits coups de semonce de la décennie précédente laissent vite place à la vraie mondialisation, qui ne ménagera pas les entreprises, encore anesthésiées par leur petit confort habituel.
Face à cet environnement instable, les chefs d’entreprises réalistes ont pris conscience de l’enjeu et ont ainsi accordé plus d’intérêt à la gestion des ressources humaines, en renforçant l’efficience de leurs effectifs, qu’ils ont associés à l’introduction des nouvelles technologies.
Cependant, ces dispositions, à elles seules, se sont avérées nécessaires mais pas suffisantes pour maintenir la position concurrentielle.
Pour assurer leur compétitivité, la sécurité de l’économie et le renforcement de la position du pays sur l’échiquier international, les entreprises ont, plus que jamais, besoin d’information et d’expertise.
L’intelligence économique est dans ce contexte le meilleur moyen de passer d’une ère de production à une ère de savoir. En effet, contrairement à la décennie passée, les matières premières sont vendues, l’argent prêté et les nouvelles technologies imitées. Les seuls avantages concurrentiels que nos entreprises peuvent encore développer sont la recherche de l’information fraîche et l’utilisation de compétences connectées à la recherche et au développement à travers le monde.
En effet, avec la mobilisation des hommes, le traitement et l’analyse de l’information et la circulation efficace des informations et des connaissances au sein de nos organisations, nous pourrons réduire la part d’incertitude dans la prise de décision et par conséquent réduire le taux d’échec des actions entreprises.
Maintenant, comment relever ce défi, rapidement, et au moindre coût, sans avoir à déplacer une armada d’enquêteurs ?
Fournisseurs, Internet et clients représentent en réalité les trois options les plus rapides.

Fournisseurs

Ceux qui sont en amont de votre activité ont une visibilité de l’aval de leur domaine qui mérite que l’on s’y attarde. Demander un stage pour vos meilleures compétences chez votre fournisseur, et initier des réunions de brainstorming avec ces derniers permet de les solidariser avec vos perspectives de développement… Ils sont les derniers à vouloir que vous déposiez votre bilan… et les premiers à avoir assez de recul pour savoir si vous vous mettez en difficulté par de mauvais choix stratégiques. Vos fournisseurs sont une source d’information d’autant plus fiable qu’ils sont implantés en des lieux différents de par le monde.
Cette source d’information est souvent occultée, tout simplement parce qu’on associe souvent fournisseurs à sortie d’argent…

Internet

Il existe aujourd’hui au Maroc des sociétés spécialisées dans la recherche d’informations ouvertes, disponibles sur le Net, mais difficiles à détecter à travers les milliards de pages de la Toile.
Ces sociétés vous permettent de revoir ou carrément de créer des paramètres de veille, sont sensibilisées à vos secteurs d’activités, et capables d’identifier les risques économiques que pourrait connaître votre société. Ainsi, une entreprise concurrente, de l’autre côté de la planète, qui aurait inventé un concept novateur, et qui voudrait le tester sur le marché maghrébin, provoquerait la mise en route de centaines d’alarmes qui vous seraient immédiatement communiquées… à charge pour vous de prendre alors les bonnes décisions.

Clients

Si, malgré vos efforts en vue de la recherche d’informations sur le Net et auprès de vos fournisseurs, vous avez peur d’avoir raté le coche, il vous reste une solution : vous rapprocher du département achats de vos clients, celui-ci recevant souvent des offres concurrentes des vôtres… En établissant un véritable partenariat avec vos clients, vous pourrez, de façon transparente, avoir des réunions de veille permettant à chacun de sonder l’autre en tant que source et émetteur. Il n’a jamais été dit qu’un client devait cacher ses informations à ses fournisseurs, sauf bien sûr en cas d’appel d’offres le spécifiant. Autrement, dites-vous bien que les accords entre grandes multinationales clients et fournisseurs prévoient un tel échange d’informations… même s’ils ne le déclarent pas ouvertement. C’est un facteur de synergie très puissant.
Finalement, rechercher de l’information auprès des entreprises les plus proches vous permettra d’avoir la visibilité nécessaire pour piloter votre entreprise à travers les champs de météorites économiques qui traversent notre monde. N’oubliez pas : une météorite, par définition, se déplace très vite, vient de loin, et vous détruit une économie en un seul impact…

Hanae BENNANIConsultant junior Valoris Conseil.