Les compétences qui font la différence : Avis de Salma KHAIRANE, Responsable marketing à  Manpower Maroc

Gérer la complexité devient une compétence clé.

Aujourd’hui, un bon manager est une “espèce” qui aime la compétition -c’est la loi du marché-, et se prépare constamment en conséquence, en ayant le souci de pérenniser son entreprise. Pour cela, il lui faut des compétences. Evidemment, la liste des compétences d’un manager ou un cadre, dans une petite ou grande entreprise, n’est pas limitative. En revanche, il est des qualités techniques ou comportementales qui sont presque indispensables pour montrer la bonne direction, mobiliser les collaborateurs, gérer les crises, faire accepter ses idées et trouver des solutions aux problèmes quotidiens. Nous qui sommes dans le domaine du recrutement, nous pensons qu’au delà de l’adéquation poste- profil, la différence entre deux candidats ayant le même cursus se fera sur le comportemental. C’est très important. Aujourd’hui, il ne suffit plus de maîtriser les langues ou les outils informatiques. Ce sont des pré-requis. Aujourd’hui, un candidat qui débarque sur le marché de travail sans les maîtriser aura bien du mal à se trouver une place.
On part aussi du principe que les entreprises investissent dans la formation pour combler ou renforcer les compétences techniques des candidats.
Par conséquent, elles ont besoin de cadres capables de produire des résultats tout en tenant compte des multiples contraintes, parfois contradictoires. L’entreprise a besoin aujourd’hui de managers et cadres attentifs à leur environnement interne et externe.