Les compétences digitales : un enjeu pour les entreprises, une nécessité pour les salariés

• Que ce soit pour communiquer et collaborer à distance, effectuer des démarches en ligne, rechercher de l’information en ligne, naviguer en toute sécurité…, les compétences digitales sont plus que jamais nécessaires.
• Certaines entreprises ont fait de la montée en compétences digitales des collaborateurs un enjeu central au cœur de leur transformation digitale.

Face à l’évolution et le développement systématique des outils numériques, les connaissances digitales font plus que jamais aujourd’hui partie des compétences essentielles à la continuité de la vie professionnelle et même sociale des salariés. Que ce soit pour rechercher de l’information en ligne, communiquer et collaborer à distance, effectuer des démarches en ligne, naviguer en toute sécurité…chaque salarié est régulièrement amené à s’approprier de nouveaux outils technologiques. Des outils comme zoom, webex, chatbot et autres VPN étaient même impensables il y a quelques temps et avec l’explosion de la crise sanitaire, leurs usages se sont rapidement développés pendant le confinement, notamment pour les réunions de travail.
«Ces derniers mois, les “fractures numériques” ont été révélées au grand jour. Qu’elles concernent l’accès aux équipements informatiques, au réseau mais aussi et surtout la maîtrise des compétences numériques», note Oussama Choubai, DG de l’agence Digitancy.

Un accompagnement à l’acculturation digitale est d’abord primordial
Il faut dire que la formation des salariés aux techniques et usages du digital est encore très timide eu égard aux évolutions rapides des technologies. Et pourtant, certaines entreprises ne cessent d’être avant-gardistes en la matière et ont décidé que la montée en compétences digitales des collaborateurs soit un enjeu central au cœur de leur transformation digitale.
«Certaines entreprises ont par exemple mis en place un quotient digital, un indicateur permettant de mesurer les compétences de leurs salariés sur l’usage des nouvelles technologies, d’autres ont développé des plate-formes de formation en ligne visant à favoriser l’acculturation digitale de leurs collaborateurs», constate Oussama Esmilli, DG d’Ideo Factory, cabinet spécialisé dans le digital learning.
Pour sa part, le cabinet Digitancy a également mis en place un outil d’évaluation qui permet aux entreprises de faire un diagnostic détaillé sur leur maturité digitale. «L’exercice a permis pour bon nombre d’entreprises de prendre conscience de la nécessité de faire monter en compétences leurs collaborateurs surtout en connaissances digitales», souligne M. Choubai. Car in fine c’est un accompagnement à l’acculturation digitale par la formation qui doit s’opérer en premier lieu mais aussi par le mentoring individuel et le coaching digital.