Les 7 start-up distinguées

• Réseaux sociaux, e-santé, e-éducation…, elles investissent plusieurs domaines.
• La plupart se sont rapidement connectées à des éco-systèmes.

En ces temps de crise, plusieurs start-up sont sur le pied de guerre pour proposer des solutions innovantes. Elles ont la particularité d’être agiles et réactives face à la crise sanitaire.

• Aiox Labs
Avec l’aide d’un pool de talents marocains locaux et issus de la diaspora, AIOX Labs a développé un outil prédictif (95% de précision à ce stade) de l’évolution du Covid-19, prenant en compte les spécificités socio-démographiques, géographiques, culturelles et les contre-actions menées par le Royaume. L’outil mis à la disposition des autorités compétentes permet d’avoir sur le mois à venir une prédiction du nombre de cas confirmés et réels, au global et par région, pour anticiper des éléments cruciaux de gestion de la crise.

• Remo-Teach
Lancée en avril 2020 par deux professeurs, Eric Asmar et Salah Eddine Moutacharif, la jeune entreprise propose de former et soutenir les acteurs du monde de l’éducation (instituteurs, enseignants, directeurs pédagogiques, cadres administratifs…) dans la transition digitale. Elle propose notamment des formations certifiantes dans le domaine de l’apprentissage à distance. Plus d’une centaine d’acteurs du monde de l’éducation ont été ainsi formés depuis le démarrage de l’aventure, ce qui équivaut à plus de 10 000 élèves impactés directement.

• Link Community
Créée en 2018 par Mohamed Alaoui, Link Community est dédiée aux communautés des réseaux sociaux.
Avec la crise du Covid, la start-up a largement développé ses solutions en lançant Santé Connect, une plateforme qui permet, en plus des fonctionnalités d’accès à l’actualité médicale en temps réel, le networking avancé avec les professionnels de santé, les bibliothèques de contenus médicaux et formations en ligne, la prise en charge des patients à travers la mobilisation des médecins volontaires sur le portail Tbib.24. Aujourd’hui, la plateforme compte plus de 18 000 professionnels de la santé dont 70% de médecins et dentistes.
En plus, le portail Tbib.24 a permis d’enregistrer plus de 52 000 consultations gratuites durant la période du confinement.

• Toubib.ma
Créée en 2018, Toubib.ma est spécialisée dans la télémédecine. Le projet a commencé par une application web pour développer une cartographie de médecins de proximité. L’approche est de permettre aux médecins de disposer gratuitement d’un profil sur la plateforme pour renseigner la population sur leur spécialité et services.
La plateforme permet également aux particuliers de trouver des médecins en ligne, de prendre des RDV, les consulter en ligne…
De même que la start-up s’est penchée sur la télé-consultation dans certaines spécialités comme la psychologie, la dermatologie ou la santé nutritionnelle.

• Doross Online
Créée en 2017, Doross Online propose un soutien scolaire hybride alliant un parcours en ligne et des cours présentiels. Les contenus pédagogiques sont conçus par des enseignants et sont conformes au programme de l’Éducation nationale. Les élèves y trouvent des vidéos de cours, des exercices d’application, des QCM et des fiches résumés.

• Covid19-3DPrintingCluster
Une communauté d’acteurs du 3DPrintingCluster se sont formés à l’occasion pour participer activement à la lutte contre le Coronavirus. Ils mettent à disposition à l’ensemble des services sanitaires leurs imprimantes 3D pour réaliser tout outil (masques, ventilateurs, valves …) susceptible d’aider le corps medico- sanitaire. Les premiers prototypes de masques de protection ont été mis au point.

• Farasha Systems
La start-up, spécialisée dans les solutions de maintenance, a décidé de déployer des drones pour désinfecter des lieux publics.
Un système de pulvérisation a été ajouté à un drone pour participer avec les autorités aux efforts de désinfection des lieux publics. Le «drone pulvérisateur» permet d’augmenter la capacité d’intervention des équipes de désinfection rattachées aux différentes communes, notamment au niveau des sites, tels que les espaces ouverts, les places publiques, les parkings des centres commerciaux ou encore les entrées d’usines et d’hôpitaux.
De même que la start-up a mis en place un drone thermique très précis, permettant de détecter la température des personnes sans même les approcher et participer ainsi aux efforts de prévention.

Lire aussi :

Des start-up capables d’innover en période de crise