Le sport pour évacuer le stress du travail et développer le mental

Confiance en soi, respect de soi et des autres, ténacité et persévérance : le sport permet de développer toutes ces valeurs.
Il favorise l’atténuation de certaines maladies comme l’asthme, les tensions musculaires ou le mal de dos.
Votre poids ne doit pas être un frein pour commencer une activité.

D’après un sondage réalisé récemment sur le site internet de La Vie éco, sur les raisons qui empêchent de faire du sport, une majorité a évoqué d’abord les tarifs élevés pour les inscriptions aux salles de sport puis le manque de volonté et de temps. S’il est vrai que le prix de l’abonnement dans certaines salles reste élevé, il n’empêche que le sport ne se pratique pas uniquement dans un club de fitness. il existe plusieurs possibilités de faire du sport en fonction de son budget. C’est donc plus une question de volonté. Après une journée de travail intense, il est parfois très difficile de se motiver. Erreur ! C’est au contraire le moment idéal pour faire le vide. Et ce n’est pas seulement pour le fun parce que pour affronter le stress de la journée au bureau, mieux vaut être en forme aussi bien physiquement que mentalement.
Kevin Castreman, ostéopathe, souligne que «le sport procure de nombreux bienfaits : se maintenir en forme, éliminer le stress et les toxines accumulés durant la semaine. Il apporte un bien-être général : mental et physique». Il ajoute que «notre mode de vie sédentaire associé à une mauvaise hygiène alimentaire rendent la pratique d’un sport indispensable. Le sport favorise aussi l’atténuation de certains symptômes ou maladies : l’asthme, l’insomnie, les tensions musculaires au dos, etc.».
Oui, le sport ne procure que des bienfaits, c’est une activité vitale pour notre santé. «L’entraînement fait du bien au corps en stimulant son métabolisme, il oxygène les cellules et élimine les toxines», rappelle Mohamed Targuisti, responsable d’un club d’arts martiaux. Le sport fait du bien à la beauté du corps, même s’il est insuffisant. «En pratiquant une activité sportive régulière, votre silhouette s’affine et votre teint est plus lumineux», souligne Sofia Bensouda, kinésithérapeute. Enfin, le sport est bénéfique pour notre vie sociale et professionnelle. Il permet de canaliser son énergie et son agressivité, de diminuer son anxiété, il favorise la prise de décision et redonne confiance en soi. Il aide également à mieux comprendre l’environnement et les autres parce qu’on prend le temps de s’écouter et de sentir qu’on existe physiquement. En effet, sur le plan social, la pratique d’un sport permet de favoriser les échanges et l’intégration.     
De plus, l’esprit sportif est porteur de valeurs propres comme le respect -de soi et des autres-, la ténacité et la persévérance. Des valeurs qui sont parfaitement mises en avant par les arts martiaux (capoeira, taekwondo, taï-chi-chuan) et sports dits de combat (karaté, boxe taekwondo) que les profanes peuvent juger violents.
Selon une étude menée en Europe par Nike et l’institut de sondage américain TNS auprès de plus de 10 000 femmes de 16 à 30 ans, le sport augmenterait considérablement la fierté et le respect de soi. 73 % des femmes concernées affirment que la pratique d’un sport les rend émotionnellement plus fortes.

La diversification des sports permet de faire travailler les différents groupes musculaires

La liste des bienfaits du sport est longue et les contre-indications sont rares, à l’exception des personnes atteintes de certaines maladies, et pour lesquelles la pratique d’un sport est déconseillée. Comme le rappelle Sofia Bensouda, «si une personne a un problème de santé bénin ou plus grave, il est préférable de consulter son médecin traitant, généraliste ou spécialisé». Si vous souhaitez reprendre une activité sportive, après une assez longue interruption, il est également recommandé de faire un check-up chez votre médecin généraliste qui pourra vous aider dans le choix d’une activité.
Quels que soient vos objectifs, «performance, défoulement ou amaigrissement, l’essentiel pour chacun est de trouver un équilibre selon ses préférences», souligne M. Castreman. Votre poids ne doit pas être un frein pour commencer une activité. M. Mesbah, responsable du Centre de Danse Choreart à Casablanca, est étonné de constater «que certaines femmes sont bloquées à cause de leur physique. Cela n’a aucun fondement, la danse apporte comme principal avantage de prendre conscience de son corps, sentiment que les personnes en surpoids ont tendance à oublier».
Vous avez certainement essayé au moins une fois de faire du sport  avec la ferme intention d’être régulier. Sachez que l’une des raisons principales qui nous amène à abandonner une activité sportive est le mauvais choix de l’activité. Elle ne se choisit pas par hasard, c’est l’envie et le plaisir qui doivent vous guider. Alors si vous avez des appréhensions, n’hésitez pas à faire des cours d’essais, généralement gratuits, pour tester les activités ou demandez conseil à un kinésithérapeute. A ce propos, certains spécialistes avancent que la diversification des sports permet de faire travailler les différents groupes musculaires.
Mais n’oubliez pas une chose : le corps s’adapte à notre mode de vie. Il semble que de plus en plus de personnes actives l’aient compris. Ce n’est donc pas un hasard ou juste par un effet de mode que les salles de sport se sont multipliées ces dernières années.
Dans le milieu professionnel, la pratique sportive ne doit pas rester une affaire de salariés. L’entreprise gagnerait beaucoup à les encourager ne serait-ce que pour éviter les maladies bénignes sources d’absentéisme.
Si vous souhaitez décompresser après le travail, être plus performant dans votre vie sociale et professionnelle, vous n’avez plus aucune excuse pour repousser la pratique d’une activité sportive. Découvrez notre sélection.

A lire aussi :

Le sport pour évacuer le stress et développer le mental : Avis de Kevin Castreman, Ostéopathe D.O.F Centre Ananda, Bien-être et Massages.

Le sport pour évacuer le stress et développer le mental : Questions à Sofia bensouda, Kinésithérapeute.