Le programme WISE en quête de projets éducatifs marocains innovants

Le concours est ouvert aux étudiants ou jeunes diplômés de 18 à  25 ans. Le programme vise à  développer leurs capacités en matière de communication, d’entreprenariat et de leadership.

Le Sommet mondial pour l’innovation dans l’éducation (Wise) vient d’ouvrir l’appel à candidatures pour réunir les 30 jeunes talentueux de tous horizons et toutes disciplines qui feront partie de son programme Learners’ Voice (La Voix des étudiants). Wise offre l’occasion unique à tous les participants d’en savoir plus sur les pratiques les plus innovantes dans le domaine de l’éducation, d’entrer en contact avec des personnes de haut niveau de tous les secteurs et de tous les pays, et de participer activement à la construction de l’avenir de l’éducation. Les candidats sont invités à déposer leurs dossiers sur le site internet des WISE (www.wise-qatar.org), et ce, au plus tard le 1er juin.

Les participants bénéficieront d’un programme sur mesure

Pour pouvoir participer, les étudiants ou jeunes diplômés de 18 à 25 ans peuvent être nominés par des représentants d’institutions, organisations et réseaux éducatifs partout dans le monde. Ils peuvent également proposer leur propre candidature en remplissant une fiche d’inscription portant deux références.
Les participants doivent actuellement être étudiants (ou récemment diplômés) d’une grande école, d’une université ou d’un cursus de formation reconnus, et être désireux de consacrer du temps au programme tout au long de l’année 2015.
Le programme Learners’ Voice est une plateforme internationale pour les jeunes qui veulent s’impliquer dans les débats de fond en matière d’éducation.
Le programme vise à développer leurs capacités en matière de communication, d’entreprenariat et de leadership afin de faire entendre leur voix auprès des décideurs et de leur permettre d’assumer des rôles de premier plan dans le monde de l’éducation et dans leur discipline. Le programme repose sur la conviction que lorsque les étudiants sont co-créateurs de leur environnement d’apprentissage, ils en deviennent des participants actifs et s’y investissent collectivement.