Le digital learning s’impose de plus en plus dans la formation

• Blended, immersive learning, gamification…, les formations digitales se diversifient.
• La demande de digital learning est portée par la volonté des entreprises de maintenir le lien avec leurs collaborateurs en télétravail.

Alors que la formation présentielle est en berne, le digital learning prend de la place progressivement depuis le début de la crise.
Face à cette situation, beaucoup de cabinets de la place ont rapidement déployé des offres «digitales» qui couvrent des domaines très variés : management, accompagnement du changement à distance, développement personnel, vente et négociation, le management de projet à distance, code du travail et CNSS ou encore «les plans de continuité d’activité». Le tout accompagné par des formateurs en direct pour réagir avec les participants.
«La demande de digital learning est portée par la volonté des entreprises de maintenir le lien avec leurs collaborateurs en télétravail, ainsi que leurs compétences tout au long de cette période», note Mohamed Tazi, directeur de LMS Formation.
Pour sa part, Yasmina Rheljari, Dg de Dale Carnegie Maroc, ajoute également que «les fausses idées au sujet des formations à distance ont été levées. De nouvelles habitudes se sont mises en place et qui vont nécessairement perdurer dans le temps après la crise. Les gens ont constaté qu’il était possible de se former mais aussi de se réunir, d’avancer sur des sujets sans pour autant être au bureau».

Les parcours en blended learning se renforcent davantage
Parmi les tendances de cette année, les parcours en blended learning se renforcent davantage. Mais pas que. L’immersive learning, les formations gamifiées, le social learning, les classes virtuelles et bien d’autres sont autant de tendances qui viennent s’imbriquer de plus en plus dans la formation.
Côté thématique, tous les domaines sont bons pour y être intégrés.
«Par exemple, nous avons mis à disposition des entreprises tous nos cycles certifiants en digital learning, notamment les certifications en audit qualité, sécurité et environnement qui sont également demandées, car de nos jours, les formations en développement personnel, notamment en gestion du stress, en cohésion d’équipe, en hypnose ericksonienne…», note le directeur de LMS Formation.
Reste qu’aujourd’hui la principale tendance qui se dessine se résume dans l’accompagnement des apprenants. Un aspect qui a été longtemps négligé et qui a conduit à l’échec d’un nombre significatif d’initiatives en matière de e-laerning.