L’attractivité des entreprises passe désormais par le Net

Rekrute vient de dévoiler un classement des 25 employeurs les plus attractifs en se basant principalement sur la notoriété des entreprises sur le Net. Followers, likes, visiteurs sur les offres d’emploi, taux de conversion des visiteurs en candidatures…, les critères retenus.

La recherche d’attractivité est devenue aujourd’hui difficile dans un contexte économique et social de plus en plus bouleversé. Inflation des salaires et pénurie relative de certains profils font que l’entreprise ne se trouve plus dans la position de choisir ses candidats. Face à un marché où les talents ont leur mot à dire, ce n’est plus seulement aux postulants de se montrer convaincants mais aux entreprises de pouvoir vendre le poste à pourvoir. S’il existe un risque aujourd’hui, c’est celui de rester confortablement convaincu que l’entreprise se vend d’elle-même et de ne pas se préoccuper véritablement de son attractivité, de sa capacité à retenir les talents. Beaucoup d’entreprises ne travaillent pas leur image. Un simple exemple montre que beaucoup d’entreprises ne donnent pas de feed-back aux candidatures spontanées, sans parler parfois de l’accueil désagréable réservé aux candidats lors des entretiens. Ce qui nuit forcément à leur image. Aujourd’hui, il existe les mêmes compétences sur le marché et c’est l’attitude de l’entreprise vis-à-vis du marché qui fera qu’elle soit attractive ou pas. Et c’est bien pour cela qu’il existe – au Maroc et de par le monde – des entreprises attractives, où tous les CV se bousculent. Et qu’il en existe une multitude d’autres, qui le sont moins et qui souffrent le martyr pour recruter et conserver leurs collaborateurs…

Partant de ce constat, le portail Rekrute a mis en place un classement des 25 employeurs les plus attractifs. L’originalité de ce classement est qu’il se base principalement sur la notoriété des entreprises sur le Net.

Une dominance des secteurs banque/assurance et automobile

Rekrute s’est appuyé sur l’analyse de plusieurs centaines de millions de requêtes effectuées par 1,5 million de cadres lors de leur recherche d’emploi sur le portail de recrutement. Ce classement est établi à travers un taux d’attractivité qui est calculé en fonction de l’interaction des candidats avec la marque, les offres d’emploi et la page recruteur de chaque entreprise sur le site ReKrute.com durant les 12 derniers mois. Philippe Montant, DG de Rekrute, souligne à cet effet que «plusieurs critères ont été retenus pour connaître l’attractivité d’une entreprise, à savoir le nombre de followers, le nombre de likes, le nombre de visiteurs sur les offres d’emploi, le nombre de conversions des candidats (en dépôt de CV), le taux de clics sur les logos d’entreprise ou encore le label RH de bien-être au travail. Le classement permet ainsi aux entreprises de connaître la perception des candidats vis-à-vis de leurs marques et d’améliorer leur E-réputation et de mettre en lumière l’importance de l’image de marque employeur».

Pour revenir au classement, BMCE Bank of Africa a ainsi été désignée l’employeur le plus attractif au Maroc en 2019. Le groupe bancaire a ainsi obtenu un score de 76%, devant Attijariwafa bank (75%) et le Groupe Peugeot Citroën Automobiles Maroc (75%). Le classement est composé également du Groupe Renault, BMCI Groupe BNP Paribas, Royal Air Maroc, Société Générale Maroc, Delphi Maroc Aptiv, Marjane, Lydec et Suez, label’Vie, Yazaki Morocco et Groupe SMEIA.

Il s’agit aussi de CAC (Centrale Automobile Chérifienne), MTA Automotive Solutions, APM Terminals Maroc, Crouzet, Royale Marocaine d’Assurance, Sonasid, Air Arabia, Axa Rabat (Axa Services), Siemens Gamesa, Deloitte Nearshore, Société Générale African Business Services – SB ABS et ALTEN Maroc. Au niveau sectoriel, les banques/assurances et le secteur de l’automobile (distributeurs et fabricants) sont les plus attractifs en totalisant chacun le plus grand nombre de représentants sur les 25 entreprises. Au niveau des followers ou même des likes sur les annonces, le secteur automobile accapare la 1ère place avec un taux de 8,49%. Le secteur bancaire occupe la 2e position avec un taux moyen de 8,18%.

Toujours au niveau sectoriel, l’aéronautique, la grande distribution et l’énergie sont bien positionnés. Ces secteurs ont un taux moyen de visiteurs sur les annonces parmi les plus élevés du marché, et pour l’aéronautique un taux de transformation des visiteurs en candidats élevé. Le secteur automobile demeure à la 1ère place au niveau de la transformation des visiteurs en candidats et donc en dépôt de CV avec un taux moyen de 19,81%.
Le secteur de l’aéronautique arrive quant à lui à convertir 16,92% de ses visiteurs en candidats sur le site et se place en 2e position. Enfin, quelques cadors figurent également dans le classement et qui en dehors des secteurs dominants, notamment APM Terminals, Crouzet, Sonasid, Deloitte Nearshore ou encore Alten.

Avis d'Expert : Philippe Montant, DG de Rekrute
Avis d’Expert : Philippe Montant, DG de Rekrute

Lire aussi :    Préparation de la relève à l’ère du digital.