Des applications pour la première voiture connectée marocaine

L’INPT organise un concours ouvert aux jeunes développeurs issus des Universités et Ecoles d’ingénieurs.

ScreenyDy Cup Maroc 2015 est le nom donné à la 1ère édition de la compétition nationale des jeunes développeurs mobiles. L’annonce de cette compétition a été faite le 8 octobre à Rabat, à l’Institut national des postes et télécommunications (INPT). La ScreenyDy Cup Maroc 2015 est ouverte aux jeunes développeurs de toute nationalité, en provenance des Universités et Ecoles d’ingénieurs marocaines. Les participants devront développer, en trois langues (français, arabe, anglais), une application mobile pour la 1ère Moroccan Connected Car, sous Android 4.4 en version tablette, via l’utilisation du Framework ScreenDy (www.screendy.com). 

Azdine El Mountassir Billah, DG de l’ANRT, constate qu’«en général, dans le domaine des nouvelles technologies, l’innovation vient rarement des grands groupes. L’exemple de la Silicon Valley en est la meilleure preuve. Aux Etats-Unis, 90% des innovations émanent de petites structures qui, par la suite, sont rachetées par de grandes structures». Et d’évoquer le cas de l’application WhatsApp rachetée par Facebook.

Ouvert le 1er octobre dernier par le Soft Centre (R&D logiciel appliqué), présidé par l’ANRT, la ScreenyDy Cup Maroc 2015 sera clôturée le 17 novembre prochain à 20h, lors de la grande conférence internationale des développeurs, Devoxx Maroc 2015, qui se déroulera du 16 au 18 novembre à Casablanca. Le jury se réunira ensuite le 18 novembre pour sélectionner les meilleures applications finalistes et les noms des gagnants seront communiqués lors de la cérémonie de clôture du Devoxx Maroc. Les applications mobiles finalistes seront mises en téléchargement sur l’appstore de la voiture connectée marocaine.

Les trois meilleures applications seront, quant à elles, présentées lors du Mobile Monday Maroc 2016, organisé par Maroc Numeric Cluster. En ce qui concerne la propriété intellectuelle des applications développées, celle-ci reviendra intégralement à chacun des compétiteurs. 

Bedreddine Benameur, directeur de l’INPT, annonce, pour sa part, qu’«en dehors de la voiture connectée, l’institut a beaucoup d’autres projets ambitieux, tels que le projet de la cité intelligente». A noter que la 1ère voiture connectée marocaine a été lancée en mars 2015, sous la marque Chevrolet dans le cadre d’un partenariat entre CFAO Motors Maroc et Magnav. La plate-forme de développement est totalement ouverte, ce qui permet à tout développeur de proposer des applications mobiles. Cette spécificité constitue une opportunité unique pour les start-up marocaines et les étudiants-ingénieurs, qui souhaiteraient contribuer au développement du projet.

La Moroccan Connected Car a reçu de nombreuses distinctions, dont notamment le Trophée de l’Innovation, lors du Sommet francophone 2015 des DSI, ainsi que le Trophée de la dématérialisation, lors du Salon international de la dématérialisation des services de 2015.