Chantiers RH de la rentrée : Avis d’Essaid Bellal, DG du cabinet DIORH

« Les entreprises s’attaquent généralement à  l’harmonisation
des salaires ».

A mon sens, quatre chantiers attendent les DRH d’ici la fin d’année. D’abord, cette période coïncide généralement avec la préparation des évaluations annuelles avec le démarrage des systèmes d’évaluation de performance.

C’est un moment fort pour alimenter la fonction RH, en éléments nécessaires à la gestion individualisée de chacun, en lui reconnaissant ses réalisations, ses progrès. Mais il se doit de lui apporter de la visibilité sur son avenir dans la structure et lui offrir l’occasion de s’exprimer sur ses souhaits.

Ensuite, c’est aussi la période où beaucoup de team building s’organisent pour mobiliser les équipes.
De même que beaucoup d’entreprises actualisent leur système de rémunération pour être plus attractive.
Les entreprises ne sont plus dans le schéma classique des systèmes de rémunération. On ne peut pas avoir une politique de rémunération qui marche dans toutes les circonstances. Nous savons tous que le marché de l’emploi a connu des fluctuations importantes ces dix dernières années. A chaque période, les compétences se raréfiaient parce qu’on ne produisait pas assez dans toutes les filières ou du moins obtenir les bons profils. Et donc, plus les entreprises mettaient en place des systèmes rigides de rémunération, plus elles se trouvaient incapables d’attirer les meilleurs profils.

Je pense que l’important est d’adopter une rémunération flexible et ne pas se cantonner à des grilles figées.
Aujourd’hui, les entreprises ont tendance à payer la performance. C’est un discours qui les interpelle.
Tout système doit laisser la place aux évolutions de salaire individuelles, et comporter une partie variable importante liée à la fois aux résultats individuels et à ceux de l’entreprise.
Enfin, le dernier chantier qui me semble important est celui de la formation. Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises essayent de combler le déficit de formation qui existe sur la place en encourageant la formation de leurs cadres.