Ce qu’ils pensent de la drague au bureau ?

Khalid Rahali, Chef-comptable «Il est important de tenir compte de la culture de l’entreprise»

Le bureau est l’endroit où l’on passe le plus clair de notre temps ! Il est normal qu’il y ait une ambiance conviviale, c’est-à-dire des flatteries, des blagues, des rencontres… C’est le contraire qui devrait étonner. Moi-même j’ai connu ma femme sur le lieu du travail. Comme nous étions dans le même service, on avait l’habitude de sortir ensemble, soit pour aller déjeuner ou pour prendre le bus ou le taxi. Au fil du temps, nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre. Pour éviter tout problème avec le patron et les collègues, on avait décidé de faire profil bas. Mais comme rien ne peut rester caché, tout le monde a fini par le savoir. Mon épouse a profité d’une première offre intéressante pour changer d’entreprise afin d’éviter tout problème. Nous avons célébré notre mariage quelques mois plus tard.
Ce qui est difficile, c’est de gérer cette relation. Le meilleur moyen de ne pas prêter le flanc aux railleries et autres méchancetés, c’est de se montrer discret. Il faut également tenir compte de la culture de l’entreprise. Mieux vaut ne pas tomber sous le charme d’un ou d’une collègue si la carrière peut être remise en question.

Hamid B. Chef de projet dans une agence de communication : «La drague me permet de gérer plus facilement les problèmes professionnels»

Généralement, j’aime bien taquiner mes collègues femmes sur leur manière de s’habiller, leur dernière coiffure… A force de le faire, j’ai ressenti une certaine proximité avec quelques-unes. Cela me permet de communiquer plus facilement avec elles quand il y a des problèmes professionnels. Cependant, je ne vais pas au delà du jeu de la séduction. Ce n’est pas seulement parce que je suis marié et je tiens à rester fidèle à mon épouse, mais du fait que des relations poussées peuvent engendrer des problèmes. En effet, on sait bien que dans toute entreprise, les mauvaises langues sont à l’affût du plus petit dérapage pour salir un ou une collègue. Même un soupçon est une source de ragot. C’est la raison pour laquelle, en dehors du boulot, j’évite même de prendre un café avec une collègue.

Meryem S. Assistante de direction : «Les relations peuvent être détendues, si le respect est mutuel»

Je suis de nature ouverte.  Par conséquent, je plaisante avec tous mes collègues sans arrière-pensée. Naturellement, aucune femme n’est à l’abri d’une remarque sur son physique ou autre. Je prends toujours celles de mes collègues au second degré. Jamais je n’ai montré que je suis vexée. A la longue, j’ai réussi à me faire respecter. Jamais ceux avec qui j’ai des relations professionnelles très proches ne sont allés au delà des plaisanteries. Ils savent que j’ai un ami avec qui j’ai des projets très sérieux. C’est pour vous dire que les relations homme/femme peuvent être très détendues s’il y a un respect mutuel. De plus, en tant que femme, j’avoue que nous sommes toujours contentes d’être complimentées sur une belle tenue ou quand on a la pêche.