Catalogue des métiers de l’environnement et du développement durable

Les métiers liés à  l’environnement se développeront dans la foulée de la montée des problématiques liées à  la protection et à  la gestion des ressources naturelles.
Ils demandent des connaissances techniques du secteur d’activité considéré, des connaissances spécifiques en hygiène, sécurité, environnement et législation…

Responsable environnement, responsable hygiène et propreté, conseiller en développement durable, responsable d’exploitation de sites de traitement, gestion de projet d’assainissement … les métiers liés à l’environnement sont très variés. Ils se développent dans la foulée de la montée des problématiques liées à la protection et à la gestion des ressources naturelles, à la prévention et au traitement des pollutions et des risques, à l’aménagement et au cadre de vie… Ces métiers demandent des connaissances techniques du secteur d’activité considéré, des connaissances spécifiques en hygiène, sécurité, environnement et législation, un fort sens de persuasion pour faire accepter les changements jugés nécessaires, un sens de l’écoute développé, une grande rigueur en matière de suivi des normes et de la réglementation. En voici quelques-uns qui sont appelés à se développer compte tenu de l’augmentation de la prise de conscience des pouvoirs publics qui va se traduire par la nouvelle loi sur l’environnement en cours d’élaboration. Ce qui veut dire que les entreprises devront avoir bientôt avoir de tels profils pour maîtriser les changements.

Responsable environnement, hygiène et sécurité

Le responsable environnement, hygiène et sécurité est le gestionnaire du risque. Il veille à prévenir les risques industriels, fait respecter les conditions d’hygiène et de travail, aide à produire sans polluer.
Il exerce dans les bureaux d’ingénierie, les organismes de contrôle, les collectivités locales et territoriales…
Dans une entreprise publique ou privée, il conseille et assiste la direction dans l’élaboration et l’organisation de sa politique de sécurité (sécurité au travail, conditions de travail). Il en assure la mise en place, l’animation et le suivi, établit des programmes de prévention afin de réduire le nombre d’incidents notamment les accidents de travail et les maladies professionnelles.

Technicien en solaire thermique

Il sera peut-être l’un des postes les plus pourvus dans le plan solaire qu’a mis le Maroc en place. Actuellement, le poste de technicien thermique est très recherché par les entreprises de BTP. Ce métier est au croisement de plusieurs spécialités : couverture, zinguerie, chauffage, électricité, climatique.
Il a généralement une spécialisation en génie thermique ou génie climatique.

Ingénieur environnement

L’ingénieur environnement est chargé de piloter des projets concernant la protection de l’environnement dans l’usine: sensibilisation du personnel à la lutte contre les pollutions, traitement des déchets industriels, application des réglementations environnementales, conformité des locaux et des outils de production, etc. L’ingénieur environnement assure également l’interface avec les agences de l’eau, les associations écologistes et les directions régionales de l’industrie, de la recherche et de l’environnement.
Il peut être polyvalent pour s’adapter aux différents secteurs de l’industrie : chimie, agroalimentaire, automobile…
Formation requise : école d’ingénieur, masters professionnels, gestion de l’environnement industriel, risques environnementaux…

Ingénieur en traitement des déchets

L’ingénieur en traitement des déchets conçoit et suit la réalisation d’unités ou de procédés de réduction d’émissions dans l’environnement ou de stockage et traitement des déchets. Il doit avoir des compétences techniques (mesures, analyses, prévisions) dans son domaine d’intervention et en particulier sur les types d’ouvrages dont il assure la maîtrise d’œuvre ainsi qu’une connaissance parfaite des aspects réglementaires des marchés publics.

Agent de développement des énergies renouvelables

L’agent de développement des énergies renouvelables initie et développe des projets concrets au sein d’une commune. Il est l’interface entre le maire, l’architecte et le bureau d’études. Il doit avoir des compétences dans le domaine énergétique et thermique, une connaissance des milieux institutionnels ainsi qu’une maîtrise des aspects juridiques.

Ingénieur écologue

L’ingénieur écologue veille à ce que l’environnement soit bien pris en compte dans les différents projets dont il a la charge. Il doit veiller à ce que les normes environnementales soient respectées. Il peut évoluer dans des secteurs très différents et s’occuper de domaines très variés, allant de la construction d’une ligne ferroviaire à l’édification d’un barrage fluvial.

Eco-conseiller

C’est un métier appelé à se développer au Maroc. Il fait l’interface entre les multiples acteurs publics et privés qui interviennent dans l’aménagement du territoire. Son objectif principal est l’amélioration du cadre de vie ou sa protection. Il propose pour cela des solutions innovantes. Selon les postes, il peut être un généraliste avec une approche globale des problèmes ou un spécialiste d’un problème particulier (déchets industriels, protection de la qualité des eaux…). Les formations universitaires scientifiques et techniques dans le domaine de l’environnement sont nombreuses au niveau licence, master professionnel ou de recherche. 4 à 5 années d’études après le Bac sont nécessaires pour un master en sciences et technologies de l’environnement.

Ingénieur analyste de l’air

L’ingénieur analyste de l’air analyse et interprète les données enregistrées par les stations de captage pour suivre l’évolution de polluants variés et des indicateurs de la qualité de l’air. Il peut diriger le prélèvement d’échantillon (prélèvement de gaz dans les cheminées d’évacuation d’usine par exemple) et analyse ceux-ci du point de vue des normes. Sa mission est d’informer les pouvoirs publics et les industriels en cas de risques. Il rédige également des rapports d’expertise et prodigue des conseils sur les mesures visant à réduire ou traiter les pollutions émises.

Paysagiste

Dans les projets d’aménagement, il intervient pour concevoir le paysage, c’est-à-dire le cadre d’ensemble qui permettra d’intégrer harmonieusement les constructions à leur environnement. Il peut être sollicité pour réaménager des quartiers ou des sites dégradés pour y améliorer la qualité de vie.

Responsable qualité, sécurité et environnement

Les missions  d’un responsable qualité sécurité environnement sont très larges. Il est appelé à proposer, mettre en place et suivre les procédures sécurité et environnement. Il assure également le suivi du système qualité et élabore un schéma directeur permettant de prendre en compte les objectifs de la direction générale, les contraintes de l’entreprise et les demandes des clients. Il doit en outre effectuer des audits internes en matière d’application des process et de la réglementation, prendre en charge la veille réglementaire et technologique et participer à l’analyse des défaillances. Il doit avoir au moins un diplôme équivalent au Bac+2 (BTS ou DUT dans des disciplines techniques).