Vision 2010 : mythe ou réalité ?

Le nombre de touristes au Maroc, en 2004, dépasse pour la première fois la barre des 5 millions (dont
50 % de MRE) en progression de 17% par rapport à la même période en 2003. Un constat réjouissant si l’on sait l’importance de ce secteur dans l’économie nationale et son poids dans le PIB.
Pourtant, il y a une remarque qui s’impose si l’on fait certaines comparaisons : le tourisme mondial a progressé de 12%, certaines destinations similaires au Maroc ont réalisé des reprises spectaculaires. C’est le cas de l’Egypte, +49%, la Turquie, +29%, la Tunisie, +19%, le Liban, +30%… Il faut reconnaître que des efforts ont été faits pour la mise à niveau de ce secteur au Maroc : libéralisation du transport aérien, Plan Azur, amélioration de l’infrastructure nationale, promotion à l’international… mais l’essentiel reste à faire.
D’un autre côté, les recettes touristiques n’ont évolué que de 3% (+52% en Egypte !). Conclusion : le Maroc qui se vantait d’être une destination de luxe est en train de descendre vers le bas de gamme, et ce pour être au rendez-vous 2010 et le fameux objectif de 10 millions de visiteurs. Qu’en dites-vous Monsieur le ministre ?