Une banque islamique investit dans le tourisme à  Tanger et Marrakech

Chose promise, chose due. La banque islamique bahreïnie, Gulf Finance House (GFH), passe à  l’acte moins de trois mois après avoir annoncé ses deux grands projets touristiques au Maroc, à  savoir le Royal Ranches, à  Marrakech

Chose promise, chose due. La banque islamique bahreïnie, Gulf Finance House (GFH), passe à l’acte moins de trois mois après avoir annoncé ses deux grands projets touristiques au Maroc, à savoir le Royal Ranches, à Marrakech, et le Royal Resort Cap Malabata, à Tanger. GFH a fait savoir, en effet, que les travaux pour ces deux projets allaient être lancés cette semaine. Les deux projets, qui totalisent des investissements de l’ordre de 1,4 milliard DH, avaient fait, rappelons-le, l’objet de conventions d’investissement signées en juillet dernier avec les deux walis de Marrakech et de Tanger lors d’une cérémonie présidée par le Souverain.
«Le choix du Maroc s’est imposé à nous grâce à la dynamique démontrée par ce pays en matière d’investissement», avait expliqué Abdul Rahman Al Jasmi, responsable des investissements de cette banque bahreïnie au Maroc, dans un communiqué rendu public à cette occasion. Et d’ajouter que la vision du Maroc d’accueillir 10 millions de touristes à l’horizon 2010 et les efforts consentis dans ce sens rejoignent la politique de développement du holding dans le Royaume.
Le Royal Resort Cap Malabata de Tanger est un complexe hôtelier et immobilier de luxe qui s’étendra sur une superficie globale de 129 ha. Il comportera des hôtels, galeries marchandes, une marina, un parcours de golf, un club équestre ainsi qu’un palais des congrès. A Marrakech, le groupe devra investir aussi bien dans des hôtels que des villas et riads.
Créée le 16 octobre 1999 au Bahreïn, GFH est une banque d’affaires islamique qui a été la première à recevoir la note rating BBB – par Standard & Poor. L’institution finance des projets dans plusieurs pays arabes, Bahreïn, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Jordanie et Egypte.