Un budget de 54 MDH seulement pour tous les CRI !

Les Centres régionaux d’investissement (CRI) ne sont visiblement pas très choyés en termes de budget de fonctionnement. Les crédits ouverts par décret au titre de l’année 2012, en attendant l’adoption de la Loi de finances, font état d’un budget de 54 MDH pour les 16 CRI que compte le Royaume. Ceux de Casablanca, Doukkala-Abda et Rabat-Salé ont chacun 4,5 MDH. Ils sont suivis par ceux de la Chaouia, le Gharb et le Souss avec un budget de 4 MDH. Les CRI qui ont le plus petit budget sont ceux de Taza-Al Hoceima et Oued Eddahab-Lagouira avec 1,5 MDH chacun.