Tahaddart : désaccord entre les partenaires

Problèmes de coordination entre l’allemand Siemens et l’espagnol Endesa, tous deux actionnaires de la centrale électrique de Tahaddart aux côtés de l’ONE. Un désaccord qui, selon des sources bien informées, trouverait en partie son origine dans les difficultés financières actuelles de la centrale. Endesa a d’ailleurs décidé de créer une filiale au Maroc, Endesa Maroc, pour suivre de près ses investissements.