Rahal et Accor créent un «ticket sadaqa»

des bons à  consommer chez des partenaires

Dela charité bien ordonnée. C’est exactement ce que comptent faire le groupe Rahal et Accor Services Maroc qui ont décidé de s’unir pour une opération sociale commune. Population ciblée : les mendiants. Le principe est de permettre à des donateurs de s’assurer de la bonne utilisation de leurs contributions. Pour cela, l’idée est simple : les deux opérateurs proposent à des entreprises ou particuliers souhaitant faire des dons, une sorte de «ticket social» qui viendra remplacer les dons en argent et permettra aux personnes en difficulté de subvenir à leurs différents besoins en alimentation, en hygiène, en transport, habillement, en les présentant à des points de vente définis à l’avance.

Les tickets, d’une valeur faciale de 10 DH et plus, seront émis par Accor Services Maroc. Les donateurs pourront commander autant de carnets qu’ils le désirent pour leurs actions sociales. Des négociations sont en cours avec environ 400 points de vente, entre autres des laiteries et des épiceries, qui, en contrepartie des tickets, fourniront les denrées en fonction, bien évidemment, de la valeur.

Des tickets sont également prévus pour Aïd Al Adha. D’une valeur unitaire de 2 000 DH, ils permettront à leurs bénéficiaires d’acheter un mouton auprès de Marjane et de Métro, avec lesquels les deux initiateurs du projet sont actuellement en négociations. Au lieu du mouton, ceux qui le souhaitent peuvent s’approvisionner en denrées alimentaires.

Totalement défiscalisé, selon les promoteurs, le ticket social sera mis en vente avant la fin de l’année.
Seul problème, les fraudeurs ne se feront pas prier pour créer un marché parallèle. Les initiateurs en sont conscients. Un système strict de contrôle sera par conséquent mis en place pour éviter les dérives.