Plan d’action pour l’Afem

La nouvelle patronne de l’Afem, Boutheina Iraqi Housseini, et son équipe veulent imprimer un nouvel élan à l’association. Un plan d’action vient à cet effet d’être concocté. Il est le fruit, selon la présidente, d’une synthèse des travaux des quatre vice-présidentes en charge respectivement des pôles relations internationales, formation continue, création d’entreprise et communication.

Pour mener à bon port ce programme, un appel à candidatures aux membres a été lancé pour qu’elles rejoignent les différentes commissions et groupes de travail. Les résultats semblent satisfaire Mme Iraqui. Vingt membres viennent selon elle d’exprimer leur souhait de donner un coup de main aux membres du bureau.

Dans ce programme, trois actions structurantes pour l’avenir de l’Afem retiennent l’attention. Il s’agit de la réorganisation des délégations régionales, afin d’assurer un rayonnement plus important au niveau des régions. A cela s’ajoute la réalisation d’une étude dont l’objectif est d’identifier l’ensemble des femmes chefs d’entreprise au Maroc. Le but de cette opération est de passer, une fois cette base de données constituée, à un marketing ciblé et offensif pour le recrutement de nouveaux membres qui viendront s’ajouter aux 64 qui ont adhéré en 2006.

Enfin, pour pérenniser ce plan d’action ambitieux et coûteux, le nouveau bureau se devait de trouver de nouvelles sources de financement. Raison pour laquelle, et c’est le troisième axe du plan, l’Afem est aujourd’hui en quête de nouveaux partenaires susceptibles d’apporter un soutien matériel.