Nos barrages se vident : un taux de remplissage de 56% seulement

Alors que l’on en était à un taux de remplissage de 72% il y a une année, les barrages du Royaume se sont nettement vidés cette année pour ne plus afficher qu’un taux moyen de remplissage de 56%, soit 16 points de moins. La baisse est générale sur l’ensemble du territoire en raison de la faible pluviométrie enregistrée cette année.

Les principaux barrages comme Al Wahda (3 712 millions de m3 de capacité) n’est rempli qu’à hauteur de 42% contre 54% l’année dernière, celui d’Al Massira (2 657 millions de m3) en est à 80% contre 90% et le barrage Idriss 1er
(1 129 millions de m3) n’affiche plus que 43% contre 61% en 2011.