Mouvement de magistrats au tribunal de commerce de Casablanca.

Me Latifa Ahadmoune, vice-présidente du tribunal de commerce de Casablanca, a été affectée à la Cour d’appel, tandis que Mes Daoudi et Nehass rejoignent le tribunal de première instance de la même ville. Il est indiqué que ces mouvements entrent dans le cadre normal de la gestion de l’administration judiciaire. En attendant la nomination de leurs remplaçants, nombre d’avocats et d’auxiliaires de justice regrettent «ces juges qui avaient bien pris la mesure de l’environnement des affaires».