Les médecins envisagent de boycotter les élections de la profession

Les blouses blanches ne sont pas satisfaits du fonctionnement de leurs instances représentatives.

Et pour le faire savoir, ils envisagent de boycotter les prochaines élections qui devraient avoir lieu le 23 décembre prochain. Que reprochent-ils à leur conseil de l’ordre ? Tout d’abord, le non-respect de la régionalisation puisque toutes les décisions sont centralisées au niveau du Conseil national de l’ordre des médecins. Ensuite, le non-respect des conditions de vote puisque l’on autorise les médecins qui ne paient pas leurs cotisations à voter. Et ceci en dépit de l’obligation du paiement régulier de la cotisation qui est de l’ordre de 700 dirhams par an. Un montant que le CNOM envisage de ramener à 500 dirhams.