Les fonctionnaires donnent 140 MDH pour Al Hoceima

En recevant leurs fiches de paie du mois d’avril, beaucoup de fonctionnaires ont eu la désagréable surprise de découvrir qu’ils ont fait don, à leur insu, selon les déclarations faites à La Vie éco, d’une journée de salaire au profit de la ville sinistrée d’Al Hoceima. Certes, sur le principe, tous sans exception sont pour ce geste de solidarité. Mais les «surpris» affirment avec conviction que personne ne les a avisés à l’avance.
Une source gouvernementale rappelle pourtant que «ce sont les centrales syndicales qui avaient saisi en premier Driss Jettou en lui faisant part de leur intention de contribuer à l’effort national pour aider Al Hoceima». En effet, les patrons des principaux syndicats avaient envoyé, à la fin du mois de mars, une lettre au Premier ministre dans ce sens. Une réunion s’en était suivie, durant laquelle les syndicalistes avaient confirmé leur proposition. Le principe d’un jour de salaire fut alors retenu et un communiqué publié le lendemain. Ce qui fait dire à un membre du gouvernement qu’«on ne peut pas reprocher un manque d’information ou de communication», puisque «les salariés du public et du privé sont censés en avoir pris connaissance par le biais des syndicats». A moins que les syndicats n’aient pas fait le travail nécessaire sur le terrain. Toujours est-il que le produit de cette collecte, selon des sources gouvernementales, s’élèvera à 140 millions de DH.