Les équipementiers et les 10 milliards de Seat

Un milliard d’euros, soit plus de 10 milliards de DH ! C’est le montant des achats que compte réaliser le constructeur Seat (groupe Volkswagen) auprès de ses fournisseurs à travers le monde en 2006. Une manne qui intéresse les équipementiers marocains. Une douzaine se sont rendus début avril à Barcelone pour voir dans quelle mesure ils peuvent s’insérer dans le programme d’achat du constructeur. La mission comptait aussi des représentants de l’Amica (Association marocaine de l’industrie et du commerce automobile) et de l’ANPME (Agence nationale pour la PME). Au menu, des rencontres avec les responsables achats de Seat qui, selon des membres de la délégation, se sont montrés réceptifs à l’offre marocaine. A l’Amica, on pense qu’au moins 6 d’entre eux ont beaucoup de chances de décrocher des commandes.

Les organisateurs de la mission ont eu la bonne idée d’inviter les représentants du groupe allemand Knauf pour lui montrer de visu «l’intérêt que suscite le Maroc auprès de grands donneurs d’ordres». C’est faire d’une pierre deux coups, surtout quand on sait que le groupe Knauf étudie depuis quelque temps l’opportunité d’investir au Maroc et qu’il représente un chiffre d’affaires potentiel de 4 milliards d’euros.

Les équipementiers ont pris goût à cette démarche collective puisqu’en mai ils se rendront à Turin pour y rencontrer les patrons de Fiat et Iveco n s.b.