Les chauffards à  l’école

Vous êtes un automobiliste ayant cumulé trop d’infractions graves au nouveau Code de la route ? Retour à l’école. Dans le projet de loi, qui vient de passer le cap de la Chambre des représentants, il est prévu la création d’un établissement public qui sera une école de l’éducation routière. Elle est destinée aux conducteurs qui prennent trop de libertés avec la loi, et qui ont une propension à la récidive. Ces derniers, sous menace de retrait de leur permis de conduire, seront obligés d’y passer trois à quatre jours pour subir des séances de sensibilisation à la gravité de leurs actes. Ceci pour le bâton. La carotte, elle, en constitue  la possibilité, à l’issue de ce stage forcé, de récupérer des points perdus sur leur permis.