Les associations de microcrédit pensent à  leur transformation

Un groupe d’associations marocaines de microcrédit, mené par Al Amana, envisage de lancer une étude pour explorer les options possibles d’un changement de statut en fonction des perspectives de développement du secteur du microcrédit au Maroc, de sa configuration actuelle et future et des changements réglementaires à venir. Le consultant, qui n’a pas encore été choisi, devra, entre autres, proposer les formes juridiques possibles que pourraient adopter les associations ainsi que les implications juridiques et financières qui en découlent.