Le taux de remplissage des barrages baisse à  68%

La faiblesse des précipitations lors de la saison d’hiver qui vient de s’achever a fait baisser de manière sensible le taux de remplissage des principaux barrages du Royaume. A la date du 21 mars, il était de 68,3% contre 79% 12 mois auparavant, soit une baisse de 10,7 points. Certains grands barrages ont été nettement touchés, comme le barrage Idriss 1er dont le taux de remplissage a chuté de 70,7% à 57,4%, ou encore Oued El Makhazine qui n’est plus rempli qu’à 68,5% contre 92,1%. Al Wahda, le plus grand barrage du Royaume, n’affiche plus que 47,9% de remplissage contre 55% une année auparavant, et Al Massira a vu son niveau baisser de 98,3% à 89,1%.