Le groupe immobilier De Vinci réclame sa pépinière au wali de Marrakech

Le patron du groupe immobilier international Léonard de Vinci a adressé récemment une lettre de protestation au wali de Marrakech, Mounir Chraïbi.

Le patron du groupe immobilier international Léonard de Vinci a adressé récemment une lettre de protestation au wali de Marrakech, Mounir Chraïbi. Objet de la missive : un terrain de 70 ha que le groupe avait sollicité il y a 5 mois pour en faire une pépinière afin d’approvisionner ses projets en arbres et autres plantations. Le patron du groupe a expliqué dans sa lettre que des centaines de plants sont en attente d’importation, occasionnant des frais financiers et des coûts d’entretien supportés par le groupe.