Le Crédit agricole pro-teste auprès du GPBM

Le Crédit agricole s’estime lésé. Dans une lettre adressée, lundi 16 février, aux instances du groupement bancaire, la direction générale de la banque a protesté contre le fait que les statistiques bancaires publiées mensuellement omettent toujours de classer le Crédit agricole parmi les banques commerciales. En effet, ceux qui reçoivent habituellement les indicateurs du secteur n’auront pas manqué de remarquer que le Crédit agricole est encore classé dans un petit groupe en tant qu’ex-organisme financier spécialisé (OFS), tout comme le CIH ou la BNDE. Or, la direction générale fait remarquer que «le temps de la CNCA est révolu et le Crédit agricole est aujourd’hui une banque au même titre que les autres». D’ailleurs, à la suite du vote de son nouveau statut par le Parlement, depuis quelques mois déjà, le Crédit agricole est devenu une société anonyme.
Si la nomenclature adoptée par le GPBM venait à changer, le classement des banques marocaines serait légèrement modifié, notamment en termes de total bilan puisque, selon ses managers, le Crédit agricole se retrouverait en 3e position après la Banque populaire et la nouvelle entité BCM-Wafa, devançant BMCE Bank qui, du coup, se retrouverait à la 4e position.
Aujourd’hui, la direction du Crédit agricole dit attendre la réponse du GPBM qu’elle espère en sa faveur. «En cas de refus, nous suspendrons le paiement de notre cotisation annuelle en tant que membres», affirme-t-on. A bon entendeur…