Le Conseil national de la négociation ressuscité

Mustapha Mansouri, ministre de l’emploi.

Ce n’est un secret pour personne : beaucoup de conseils créés dans le passé sont aujourd’hui des coquilles vides.Mais parfois, quand ils sont redynamisés, ils peuvent servir à quelque chose.C’est le cas du Conseil national de la négociation (CNN).Créé en 1957, il a tenu sa première réunion sous la présidence de feu MohammedV avant de tomber dans l’oubli pendant… 43 ans. Khalid Alioua,ministre de l’emploi dans le gouvernementYoussoufi, a eu lemérite de le ressusciter. Il a tenu sa deuxième réunion en 2000… puis a hiberné pendant six ans. Il y a quelquesmois, le conseil tenait enfin sa troisième réunion, à l’issue de laquelle du concret est apparu.

Pour la première fois de l’histoire dumarché du travail auMaroc, on dispose de chiffres détaillés sur le climat social dans le privé (voir article page 8) :nombre de grèves, les secteurs les plus touchés, les causes desmouvements… Mais le conseil ne sert pas qu’à produire des chiffres. Le ministère de l’emploi veut faire du CNN un organe de concertation entre l’Etat, les syndicats et les entreprises privées et un moyen pour encourager ces dernières à se conformer aux normes et à la réglementation sociales. Les syndicalistes, eux, applaudissent l’initiative