Lachgar et Moukharik ensemble contre l’article 288

L’USFP et l’UMT viennent de donner corps à leur récent et historique rapprochement. Le bureau politique de l’USFP a décidé, lundi 25 mars, de soutenir l’UMT dans sa croisade contre l’article 288 du code pénal. Les socialistes ont promis de s’inscrire à fond dans toutes les manifestations contestataires du syndicat par lesquelles il vise à abroger cet article qui «limite le droit à la grève». Pour faire aboutir cette revendication, la centrale de Miloudi Moukharik vient de lancer une campagne nationale de protestation de plus d’un mois (du 20 mars au 30 avril). L’UMT comme les autres centrales, la CDT et la FDT notamment, accuse en outre le gouvernement de recourir de manière excessive à cet article qui, rappelons-le, incrimine l’atteinte au libre exercice du travail.