La zone franche de Nouaceur opérationnelle

Après Kénitra, Nouaceur a désormais elle aussi sa zone franche. Cette dernière, qui sera évidemment adossée à l’aéropôle, s’étendra sur une superficie de 78 hectares. Parmi les activités admises à opérer dans la nouvelle zone franche, les industries aéronautiques, les industries pharmaceutiques et médicales, l’électricité, la mécanique et l’électronique de précision, les systèmes embarqués…