La dette intérieure de l’Etat franchira bientôt la barre des 400 milliards de DH

Le Trésor continue d’emprunter avec force sur le marché intérieur. A fin mars, l’encours de sa dette domestique s’élevait à 380 milliards de DH, en hausse de 6,1% par rapport à la même période en 2012. L’année dernière, cet encours avait augmenté de 14%.

A ce rythme de progression, l’endettement budgétaire sur le marché domestique pourrait franchir rapidement la barre des 400 milliards de DH. Notons qu’à cette créance s’ajoute la dette extérieure qui totalise plus de 100 milliards de DH, ce qui établit le taux d’endettement du Trésor à près de 60% du PIB. En y ajoutant la dette garantie (celle des établissements et entreprises publics), ce taux monte à plus de 70%.