La Comanav affrète trois nouveaux bateaux pour la haute saison

Depuis le mois de mai, les équipes de la Comanav sillonnent le monde à la recherche de bateaux à affréter pour la haute saison, coïncidant avec le retour des MRE. Selon des sources à la compagnie, cette dernière a fini par dénicher deux navires en Egypte et un troisième en Norvège, qu’elle a déjà mis en service depuis fin juin sur les lignes desservant les ports de Sète (France) et Gênes (Italie) à partir de Tanger et de Nador. Il faut signaler que l’affrètement d’un bateau peut coûter entre 20 000 et 30 000 dollars par jour.