Jus de fruits «postdatés» et faux bulletins de vote espagnols à  Mellilia

Un méfait peut en cacher un autre. Lors d’une visite à l’imprimerie Marfeme, à Mellilia, dans le cadre d’une enquête sur des présomptions de délits de falsification de scellés douaniers marocains et d’étiquettes indiquant les dates de péremption de produits alimentaires – notamment des jus de fruits – destinés au marché marocain, la Guardia civil de Mellilia a découvert un millier de copies de formulaires de demandes de vote par correspondance, commandés par le responsable local du Partido Popular.