J’ai été humilié à  l’aéroport de Casablanca

Le 26 août dernier j’ai fait le voyage Montréal-Casablanca. A mon arrivée, à 7h du matin, je passe à la douane en présentant mon passeport, ma carte d’embarquement et mes billets d’avion. Une employée de la douane fit alors signe à son chef qui partit avec mes documents. Une heure après, on me dit que la date de validité de mon passeport avait expiré, ce qui est vrai.
Je demande alors à parler au téléphone avec mon ambassade…Aucune réponse. J’ai demandé à avoir un peu d’eau…Mais là encore, personne n’a bougé le petit doigt. J’ai proposé aux douaniers d’aller dans un hôtel de Casablanca en leur laissant tous mes papiers le temps de contacter mon ambassade. Sans résultats.
Vers 12h30, deux policiers m’emmènent au transit et me mettent dans un avion à destination de Montréal à bord duquel les passagers et le personnel me regardent comme si j’étais un criminel. Je suis choqué, déçu et je ne comprends pas cette attitude. J’ai cru que la publicité faite du Maroc au Québec était vraie et honnête.
Je souhaite également que mon gouvernement demande des explications à l’ambassade du Maroc car le traitement que j’ai subi était démesuré pour un simple passeport périmé.

Martin Gosselin Montréal [email protected]