Génériques : les néphrologues se rallient à  la cause de la Cnops

La bataille entre la Cnops et les médecins au sujet de la prescription des médicaments génériques se poursuit. Réunis il y a quelques jours avec la direction de la Cnops, les représentants du Collège des néphrologues ont officiellement fait savoir qu’ils adhéraient à l’appel de la caisse en s’engageant à ne plus prescrire que les génériques au lieu des princeps y compris pour les produits utilisés en dialyse. En revanche, les médecins d’autres spécialités, comme l’oncologie et la cardiologie, se montrent toujours réticents à la démarche.