Fipar holding augmente son capital de 600 MDH

Quelques mois après la réorganisation de ses participations au sein de deux bras armés, Fipar Holding et CDG Développement, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) donne le ton des fortes ambitions qu’elle nourrit pour ces structures. En effet, La Vie éco a appris que la caisse vient d’injecter pas moins de 600 MDH dans Fipar Holding pour porter son capital à 720 MDH. Rappelons que contrairement à CDG Développement, récemment créée dans la foulée des nouvelles orientations stratégiques de la caisse pour en être le véhicule «opérationnel / métier», Fipar Holding est une vieille institution qui faisait partie du giron de la BNDE. Parmi ses principaux actifs figurent des participations dans la moribonde Caisse marocaine des marchés (18%), Carnaud (20%), Ciments du Maroc (5%) et Maroc Leasing (3,6%). Héritée au lendemain du démantèlement de la BNDE, cet holding s’est vu érigé par sa nouvelle maison mère, au printemps dernier, en véritable pôle des participations relevant du rôle de la CDG en tant qu’investisseur financier. Ainsi, toutes les lignes où la CDG détient des positions minoritaires et relevant des secteurs industriel, financier et services ont-elles été transférées à Fipar Holding.
L’injection de 600 MDH servira à financer l’acquisition récente de 20% de la Lydec qui aurait coûté près de 400 MDH. Le reliquat sera alloué à d’autres prises de participations. Selon des sources bien informées, la CDG cherche à accroître sa participation dans Meditelecom dont elle détient actuellement près de 8%. Reste à savoir auprès de qui elle compte acheter