Fathallah Sijelmassi fait du charme à  la société civile

Fathallah Sijelmassi, nouvel ambassadeur du Maroc en France, ne perd pas de temps. A l’occasion de la journée mondiale de la femme, célébrée le 8 mars, il a organisé un forum sur le thème «L’apport de la femme marocaine issue de l’immigration dans le développement des relations d’affaires entre le Maroc et la France». Pour l’occasion se sont déplacées à Paris, Zoulikha Nasri, Nezha Chekrouni et Aziza Bennani, ambassadeur, représentante permanente du Maroc à l’Unesco.
Parmi les convives, également, les représentantes des associations des femmes chefs d’entreprises marocaines et françaises ainsi que des cadres, journalistes, chefs d’entreprises… «Notre objectif, à travers cet événement, est de créer des partenariats avec les femmes françaises d’origine marocaine ou marocaines installées en France qui désirent développer des activités au Maroc. L’ambassade se met à leur disposition pour les accompagner. Nous voulons développer une politique de proximité auprès de notre communauté», a déclaré Fathallah Sijelmassi à La vie éco. D’autres actions dans le même sens sont prévues.
Ainsi, l’ambassade du Maroc a inauguré un rendez-vous sobrement intitulé les «mercredis de l’ambassade». Une fois par mois, un événement culturel sera mis en avant. La semaine prochaine, c’est le livre de Saddek Hajji, Voyage dans la France musulmane, qui sera promu. Un thème d’actualité qui suscite bien des débats, aujourd’hui, dans l’Hexagone. A travers ces actions, le nouvel ambassadeur entend donner à l’opinion publique française une image différente de la communauté marocaine .